giovedì, dicembre 17, 2015

 

L’inquiétude des chrétiens de Bagdad


À Bagdad depuis dimanche 13 décembre, des affiches collées sur les maisons des quartiers de Zayouna, Ghadir et Karrada entre autres, ont suscité une vague d’inquiétude chez les chrétiens, selon Mgr Louis Raphaël Sako, patriarche de Babylone des chaldéens. « Des personnes, probablement des membres des milices chiites, ont collé des images de la Vierge Marie sur les maisons des familles chrétiennes. Ces affiches sont accompagnées d’un message invitant les femmes chrétiennes à imiter la Vierge Marie et à se voiler elles aussi, relate le patriarche Louis Sako joint par Fraternité en Irak ce mardi 15 décembre. C’est très inquiétant pour les chrétiens de la ville de se voir ainsi menacés dans leur liberté de se vêtir. C’est inquiétant aussi pour toute la société irakienne », souligne Mgr Sako.
Cette campagne d’affichage intervient dans un contexte tendu autour de la liberté de religion des chrétiens.
« Le groupe parlementaire « L’État de droit » a ainsi déposé un projet de loi pour interdire l’alcool en Irak, c’est nouveau, et là aussi c’est une inquiétude pour les chrétiens et les membres des autres minorités », explique Mgr Louis Sako.
Par ailleurs, les discussions sont toujours vives au Parlement irakien autour d’une loi sur la conversion. Cette loi votée le 27 octobre 2015 par le Parlement prévoyait, dans son article 26.II, d’obliger les enfants mineurs à se convertir à l’islam si l’un de leur parent se convertissait. Après une intense mobilisation menée notamment par le patriarche des chaldéens, l’article a été retiré le 17 novembre 2015, mais la bataille parlementaire n’est pas terminée, de nombreux partis irakiens souhaitant imposer l’article controversé.
Selon le patriarche Louis Sako, 200 000 chrétiens vivent actuellement à Bagdad. 

This page is powered by Blogger. Isn't yours?