mercoledì, novembre 16, 2011

 

Les Patriarches catholiques en huis clos à Bkerké

By Patriarcat Latin de Jérusalem, 16/11/2011
by Christophe Lafontaine avec abouna.org

Le 20ème congrès du Conseil des Patriarches Catholiques d’Orient (CPCO) se tient actuellement en huis clos à Bkerké (siège du Patriarcat maronite au Liban). Le thème de cette session concerne la situation des chrétiens dans les pays du Moyen-Orient, suivant les orientations définies par les propositions du Synode pour le Moyen-Orient d'octobre 2010.
Hier, 15 novembre, le Patriarche maronite Mgr Bécharara Raï a reçu le Patriarche orthodoxe russe Kirill. (voir discours). Dans une allocution qu’il a prononcée pour l’occasion, Mgr Raï a souligné « le besoin d’une coopération entre les Églises catholique, orthodoxe et protestante (...) en vue d’une préservation de la présence chrétienne en Orient (...) face aux conflits politiques dans la région, aux agressions contre les fidèles et aux craintes de voir le printemps arabe déboucher sur l’accession au pouvoir de groupes qui risquent d’ébranler la stabilité et la coexistence dans la région ». Selon le Patriarche maronite, cette colaboration est « également rendue nécessaire par les difficultés auxquelles les chrétiens font face au niveau de la liberté de culte et de conscience (...), ainsi que par le conflit israélo-palestinien et ses répercussions sur les pays de la région ».
Lors de ce discours, il avait à ses côtés les six autres Patriarches catholiques d'Orient : Mgr Fouad Twal (le Patriarche latin de Jérusalem), Mgr Emmanuel III Karim Delly (Patriarche de Babylone des Chaldéens), Mgr Antonios Naguib, (Patriarche d'Alexandrie des Coptes catholiques), Mgr Gregorios III Laham (Patriarche d’Antioche des melkites), Mgr Ignace Youssif III Younan (Patriarche des syriens), et Mgr Nesres Bedros XIX Tarmonui, (Patrirarche des Arméniens).
Sont également présents à ce Congrès les évêques et les prêtres secrétaires des patriarches. La séance inaugurale a été ouverte en présence de Mgr Robert Sarah, Président du Conseil Pontifical Cor Unum (dicastère vaticane chargé des œuvres caritatives du Pape), et de Monseigneur Gabriele Caccia, Nonce Apostolique au Liban. On compte aussi de nombreux évêques des différents rites catholiques.
Après une cérémonie d'ouverture au cours de laquelle l'Eucharistie a été célébrée dans la cour du siège patriarcal, Mgr Rai a annoncé l'ouverture du 20ème Congrès du Conseil Patriarches catholiques du Moyen-Orient sous la grâce de l'Esprit Saint et l'égide de Notre-Dame pour discuter des méthodes à appliquer d'après les recommandations du Synode. Il a d'ailleurs adressé un mot de bienvenue aux Cardinaux, Patriarches, à leurs collaborateurs et à tous ceux présents au Patriarcat. Il a exprimé sa gratitude au Saint-Père pour avoir convoqué le Synode des Évêques pour le Moyen-Orient l'année dernière. Puis, en traçant l'ordre du jour de ce congrès, le Patriarche maronite a insité sur la nécessaire ouverture vers les autres confessions « avec qui nous vivons dans nos pays » et ainsi de l'importance du dialogue interreligieux.
Le Cardinal Robert Sarah a exprimé son bonheur à propos de sa visite au Liban et a confié que sa participation à ce congrès lui a fourni l'occasion de mieux connaître la richesse des différents rites. Il a également rappelé que, dès les premiers jours de son Pontificat, le Pape Benoît XVI avait conduit l'Église sur le chemin de la Charité et d'Amour. Et abordant le sujet du dialogue interreligieux entre l'islam et le christianisme, il a indiqué que cela devait renforcer la communion entre les citoyens d'un même pays.
Les Patriarches ont adressé un télégramme à Sa Sainteté le Pape Benoît XVI, lui annonçant le début du huis clos qui se terminera demain jeudi 17 novembre à 11h30. Un communiqué final sera publié sur toutes les questions discutées.

This page is powered by Blogger. Isn't yours?